Chargement

Prolongation du crédit d’impôt pour l’aide à la personne

Posté le : 12/01/2021

Le crédit d’impôt pour les dépenses d’aide aux personnes dans la résidence principale est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023, alors qu’il devait être supprimé fin 2020.

Lorsqu’ils réalisent certains travaux dans une résidence principale, propriétaires et bailleurs peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour les dépenses d’aide aux personnes, et ce, jusqu’au 31 décembre 2023.

Sont notamment concernées, les dépenses d’équipement pour les personnes âgées et/ou handicapées. Le plafond des dépenses d’installation ou de remplacement d’équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées est inchangé. Le taux de l’avantage est de 25 % du montant des dépenses, dans la limite de 5 000 € pour un célibataire et de 10 000 € pour un couple.

Autre dépenses éligibles, celles de diagnostics préalables et de travaux prescrits par un Plan de prévention des risques technologiques (PPRT). Dans ce dernier cas, le crédit d’impôt est réservé aux dépenses payées par les propriétaires de logements affectés à leur habitation principale ou à celle d’un locataire. Désormais, les travaux réalisés dans le cadre d’un PPRT doivent être faits dans un délai de huit ans à compter de l’approbation du plan ou avant le 1er janvier 2024 si le plan avait été approuvé avant le 1er janvier 2016. Auparavant, les délais étaient fixés au 1er janvier 2021 pour les plans antérieurs au 1er janvier 2013. La limite de dépenses éligibles au crédit d’impôt et le taux de l’avantage restent respectivement fixés à 20 000 euros par logement et à 40 % du montant des dépenses.

Autres articles

Tout ce qui change au 1er janvier

Plongée dans l’année qui arrive avec les principales mesures qui vont s’appliquer en 2020.

Lire la suite

Tout savoir sur le CITE

Plafonds de prix, limites de ressources, voici les principales choses à savoir pour profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en 2019.

Lire la suite

Comment prouver le caractère principal d’une maison ?

Pour bénéficier de l’exonération de la plus-value lors de la cession de la résidence principale, il faut démontrer le caractère principal de la résidence. Et le juge veille au grain !

Lire la suite

Sous location de la résidence principale : Quelles sont les limites de l'éxonération ?

Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une partie de leur habitation principale sont exonérées d'impôt sur le revenu. Sous certaines conditions.

Lire la suite

Comment Airbnb bloque les loueurs qui abusent

Airbnb a mis en place un système pour forcer à respecter la limite de 120 jours de location de sa résidence principale dans l’année.

Lire la suite

La fin de la taxe d’habitation pour 2022

La taxe d'habitation devrait être supprimée pour tous d'ici à 2022, selon Gérald Darmanin, le ministre de l'action et des comptes publics.

Lire la suite