Chargement

Micro entrepreneurs et loueurs en meublés, l'heure de la CFE a sonné !

Posté le : 17/06/2019

Depuis le 1er janvier 2019, les entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 5 000 € sont exonérées de CFE minimum. Pour les autres, la CFE est due par les entreprises et les particuliers qui exercent de manière habituelle une activité professionnelle non salariée, tels que les loueurs en meublés ou les micro-entrepreneurs. Pour 2019, il est d’ores et déjà possible de consulter les avis d’acompte de CFE (Cotisation foncière des entreprises) sur le site internet des impôts. Ces documents étant uniquement accessibles en ligne, la création d’un espace professionnel est donc un préalable obligatoire pour consulter et payer la cotisation. Ainsi, ceux qui n’ont pas encore créé leur espace professionnel sont contraints rapidement sur le portail des impôts, rubrique «votre espace professionnel». Pour être utilisable, l’internaute doit activer le code confidentiel qui est envoyé par courrier. Pour 2019, la cotisation de CFE est à régler par paiement direct en ligne le 17 juin au plus tard, en cliquant simplement sur le bouton « Payer » au-dessus de l’avis. Ou par prélèvement mensuel jusqu’au 15 juin 2019 minuit, sur le site des impôts ou du Centre Prélèvement Service (CPS) dont les coordonnées figurent sur l’avis.

Autres articles

Micro-entrepreneurs : Pour les cotisations, tout se passe sur internet

À partir du début du mois de septembre, la déclaration de chiffre d’affaires et le paiement des cotisations et contributions sociales des micro-entrepreneurs devront exclusivement être faits sur le site internet www.autoentrepreneur.urssaf.fr.

Lire la suite

Micro-entrepreneurs, plus besoin de comptes séparés

La loi Pacte a supprimé l’obligation d’utiliser un compte bancaire séparé pour les micro-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 000 € par an.

Lire la suite

Connaissez-vous les conditions pour bénéficier du statut avantageux de loueur en meublé professionnel ?

Pour être loueur en meublé professionnel, deux conditions sont exigées : les recettes annuelles doivent dépasser 23 000 euros et représenter une part importante des revenus du foyer fiscal. Et c’est tout !

Lire la suite

Une plateforme de bénévoles en soutien des entrepreneurs

Une plateforme accompagne les entrepreneurs pendant la crise sanitaire du Covid 19.

Lire la suite

Entreprise : Qui peut échapper à la CFE ?

1,2 million d’établissements assujettis à la CFE sont exonérés de cette cotisation cette année. Qui sont-elles ?

Lire la suite

Auto-entrepreneurs, les secteurs qui marchent… et les autres

Selon la dernière enquête de l’Insee, trois ans après leur immatriculation, 36 % des auto-entrepreneurs sont encore actifs sous ce régime. Un taux de survie qui dépend fortement du secteur d’activité.

Lire la suite