Chargement

Complémentaires Santé, les vrais chiffres

Posté le : 08/04/2019

13,2 % des dépenses de santé sont financées par les organismes complémentaires. L’assurance maladie complémentaire, gérée par des acteurs privés, constitue le deuxième étage de couverture santé après l’assurance maladie obligatoire. En 2017, les mutuelles (346 organismes), sociétés d’assurances (103) et institutions de prévoyance (25) ont reversé 26 milliards d’euros de prestations en soins et biens médicaux. Les organismes complémentaires reversent 79 % des cotisations en prestations.

64 millions de personnes sont couvertes par une complémentaire santé
Plus de 95 % de la population est aujourd’hui couverte par un contrat de complémentaire santé. Parmi elle, 5,5 millions de personnes bénéficient d’une couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) - un chiffre en augmentation de 31 % depuis 2009 - tandis que 1,2 million de personnes bénéficient d’une aide au paiement d’une couverture maladie complémentaire (ACS). Le nombre de personnes protégées par un contrat ACS a augmenté de 25 % depuis la réforme du dispositif en 2015.

Près de 9 salariés sur 10 couverts par un contrat collectif
Alors qu’en 2014, sept salariés sur dix étaient couverts par un contrat collectif, en 2017, ils sont près de neuf sur dix. La généralisation de la complémentaire santé d’entreprise entrée en vigueur en 2016 a eu pour effet un transfert de couverture de l‘individuel vers le collectif.

De meilleures garanties dans les contrats collectifs
Les contrats collectifs offrent globalement de meilleures garanties que les contrats individuels. En 2016, les contrats les plus couvrants concernent sept bénéficiaires de contrats collectifs sur dix, contre un sur dix en individuel. À l’opposé, les contrats les moins couvrants concernent trois bénéficiaires en individuel sur dix, contre moins d’un sur dix en collectif.

En outre, la Drees confirme la concentration du marché des complémentaires santé : 474 organismes exerçaient cette activité en 2017, soit 18 de moins qu'en 2016. En 2001, on en comptait 1 702.
Depuis, "le nombre de mutuelles a été divisé par quatre" (346 en 2017) et "le nombre d'institutions de prévoyance par deux" (25 en 2017), tandis que celui des sociétés d'assurance a reculé "dans des proportions moindres" (103 en 2017).
Dans ce paysage de plus en plus compétitif, les assurances ont tiré leur épingle du jeu : leur part de marché est passée de 19 % à 31 % des cotisations collectées (35,7 milliards d'euros au total en 2017). Une croissance qui s'est principalement faite au détriment des mutuelles (-12 points à 51 %) et plus marginalement des institutions de prévoyance (-3 points à 18 %).

(Source Étude DRESS)

Autres articles

Complémentaires santé : Elles sont résiliables à tout moment

Le droit à résiliation à tout moment des contrats d'assurance complémentaire santé vient d’être adopté définitivement.

Lire la suite

Complémentaires santé : Pourquoi les Français veulent en changer ?

L'étude "Complémentaire santé Individuelle 2019" réalisée par Arcane Research, montre que 2,5 millions d’assurés souhaitent rompre leur contrat dès que possible ou d’ici la fin de l’année.

Lire la suite

Santé : Les Français de moins en moins couverts

90 % des Français déclarent avoir été couverts par une complémentaire santé l’année dernière. Un chiffre en baisse alors qu’ils étaient 93 % en 2017.

Lire la suite

Qui sont les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire ?

Depuis le 1er novembre 2019, la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) et l'Aide pour une Complémentaire Santé (ACS) ont été fusionnées pour donner naissance à la Complémentaire Santé Solidaire.

Lire la suite

Pourquoi ouvrir un DMP (dossier médical partagé) ?

Lancé le 6 novembre dernier, le DMP, le carnet de santé numérique a déjà séduit 3 millions de Français.

Lire la suite

Prévoyance : Le marché progresse de 2,8 % en un an

En 2018, selon les données collectées, le marché des assurances santé et prévoyance progresse de 2,8 % et représente 60,3 Md€ de cotisations.

Lire la suite