Chargement

Pourquoi ouvrir un DMP (dossier médical partagé) ?

Posté le : 18/12/2018

Lancé à l’échelle expérimentale, il y a maintenant plus de 10 ans, le DMP, ou Dossier Médical Partagé, a récemment été élargi à l’ensemble de la population française. Trois millions d’assurés possèdent désormais leur carnet de santé numérique et, en moyenne, plus de 200 000 DMP sont ouverts chaque semaine. Le DMP est un outil pratique, gratuit, confidentiel et sécurisé, qui permet d’accéder directement à différentes informations : L’historique des 24 derniers mois connus par l’Assurance Maladie ; Les pathologies et allergies éventuelles ; Les traitements médicamenteux ; Les comptes rendus d’hospitalisations et de consultations ; Les résultats des examens médicaux, comme les radiographies, les échographies ou les scanners. Ces données sont accessibles aussi bien pour le patient, qui peut ainsi exercer un droit de regard sur les données médicales qui le concernent, que pour les différents professionnels de santé, qui peuvent ainsi mieux prendre en charge la personne, en connaissant ses antécédents et ses traitements.

Chaque Français peut désormais créer son DMP, du moment qu’il est rattaché à un régime de Sécurité Sociale. Il suffit de se rendre à l’accueil de son organisme d’Assurance Maladie, d’aller chez le pharmacien ou chez un professionnel de santé équipé d’un logiciel compatible avec le DMP ou de consulter le site dédié au DMP. Seule la carte vitale est nécessaire pour procéder à l’inscription. Des identifiants de connexion sont communiqués au patient après son inscription pour ses futures connexions au DMP. Bien sûr, la création d’un DMP reste facultative et requiert le consentement du patient.

Autres articles

Complémentaires santé : Pourquoi les Français veulent en changer ?

L'étude "Complémentaire santé Individuelle 2019" réalisée par Arcane Research, montre que 2,5 millions d’assurés souhaitent rompre leur contrat dès que possible ou d’ici la fin de l’année.

Lire la suite

Combien nous coûtent les traitements homéopathiques ?

En pleine polémique sur l’efficacité de l’homéopathie, la Sécu révèle qu'elle a dépensé près de 127 millions d'euros l'an dernier pour rembourser des médicaments homéopathiques.

Lire la suite

Complémentaires Santé, les vrais chiffres

95 % des Français disposent d’une mutuelle et près de 5 % de la population française, soit environ 3 millions de personnes, ne sont pas couvertes par une assurance complémentaire santé malgré la généralisation des contrats d'entreprise. Le point sur le marché des complémentaires santé.

Lire la suite

Qui sont les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire ?

Depuis le 1er novembre 2019, la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) et l'Aide pour une Complémentaire Santé (ACS) ont été fusionnées pour donner naissance à la Complémentaire Santé Solidaire.

Lire la suite

Santé : Les Français de moins en moins couverts

90 % des Français déclarent avoir été couverts par une complémentaire santé l’année dernière. Un chiffre en baisse alors qu’ils étaient 93 % en 2017.

Lire la suite

Quelle couverture santé et prévoyance pour les expatriés français ?

« Le niveau de couverture des expatriés en santé se dégrade depuis cinq ans », souligne pour l’Argus Sylvaine Emery, directrice des affaires internationales du groupe Malakoff Médéric Humanis, à l'occasion de la publication du 7ème baromètre de la protection sociale des expatriés français.

Lire la suite