Chargement

Tout savoir sur le CITE

Posté le : 01/04/2019

Si vous faites des travaux d'isolation de votre habitation principale ou des dépenses pour le rendre moins énergivore, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour la transition écologique (CITE). Pour en bénéficier, les travaux doivent concerner votre habitation principale, que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.

Vous pouvez ainsi obtenir un crédit d’impôt de 30 % du prix d’une nouvelle chaudière, soit 1 005 € au maximum pour l’achat d’une chaudière (autre que fonctionnant au fioul) à très haute performance énergétique. Le prix maximum de la chaudière fixé par decret est donc de 3 350 euros. Ce même plafond de prix concerne aussi les chaudières à micro-cogénération gaz éligibles à l’avantage fiscal du CITE. Il est prévu par un arrêté du 1er mars 2019 (publié au JO du 7) entré en application le 8 mars.

Pour les fenêtres isolantes en double vitrage qui, à nouveau en 2019, ouvrent droit au CITE au taux de 15 % lorsqu’elles sont installées en remplacement de fenêtres en simple vitrage, le plafond sera de 670 € TTC par fenêtre. Ce prix maximum est fixé par équipement comprenant la menuiserie et les parois vitrées qui lui sont associées.

Le dispositif CITE prévoit des conditions de revenus qui doivent dans certains cas, être remplies avoir droit à l’avantage fiscal. Ainsi, depuis 2019, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a été étendu pour aider les ménages qui font déposer leur cuve à fioul avec un taux de 50 % sur le coût de ces dépenses de main-d’œuvre (le taux est de 30 % pour la pose d’équipements de chauffage et d’eau chaude sanitaire utilisant des énergies renouvelables) sous réserve de conditions de ressources du ménage.

Les plafonds de ressources à respecter sont ceux prévus pour les aides de l’ANAH (agence nationale de l’habitat). En 2019, en province, le ménage a droit aux aides si son revenu fiscal de référence 2017 ne dépasse pas 27 729 €/an (2 parts) ou 18 960 € (1 part). En Ile-de-France, ces plafonds sont de 36 572€ (2 parts) ; 24 918 € (1 part).

Autres articles

Les résidences secondaires n’ont pas le droit de CITE

Pas de crédit d'impôt transition énergétique pour les résidences secondaires ou les investissements locatifs.

Lire la suite

Travaux et CITE, mode d’emploi

L'administration fiscale apporte des précisions sur le crédit d'impôt pour la transition énergétique en vigueur jusqu'au 31 décembre 2017.

Lire la suite

Fin du CITE reportée

Les fenêtres et les portes seront éligibles au CITE finalement jusqu'au 30 juin 2018.

Lire la suite

Investissement locatif outre-mer : quels sont les plafonds de ressources et de loyers ?

Les plafonds actualisés de loyer, de ressources et d'investissement applicables aux investissements outre-mer sont disponibles.

Lire la suite

Fiscalité : Quelles dépenses sont éligibles au Crédit d’Impôt Recherche ?

Pour le tribunal administratif de Montreuil, les indemnités de départ à la retraite ne sont pas des dépenses de personnel éligibles au crédit d'impôt recherche.

Lire la suite

Les délais d’exonération de la résidence principale

Quel délai pour vendre sa résidence principale et bénéficier de l'exonération ?

Lire la suite